Saint-Jeannet, « porte des Baous »

Le village perché de Saint-Jeannet est situé à une vingtaine de kilomètres de Nice, entre Gattières, la Gaude et Vence. Il est une zone péri-urbaine de l’ancien comté de Grasse qui comptait en 2017, 4100 habitants. La plupart des résidents y vivent pour le calme qui y règne !

Malgré la qualité de vie que l’on peut y trouver, des inconvénients existent. Peu de ses habitants travaillent sur place, beaucoup ont leur activité professionnelle en ville et sont appelés à se déplacer tous les jours. De plus les services de première nécessité, tels que les alimentations, les pharmacies, les stations essence ou encore les banques se trouvent à l’extérieur du village. Deux questions se posent alors : par quels moyens les riverains se déplacent-ils et quelles sont les limites des transports en commun existants ?

Vue du Baou (saintjeannet.com)

Bien souvent, les zones péri-urbaines souffrent de déplacement et le village de Saint-Jeannet n’y fait pas exception ! Les Saint-Jeannois n’ont accès qu’à deux lignes de bus, celle reliant Vence à Carros ainsi que celle partant du village pour se rendre au Grand Arénas de Nice. Ces modes de transport devant desservir le plus de monde possible doivent souvent faire des détours, ce qui rallonge le temps de trajet. De ce fait, avoir un véhicule personnel est primordial pour les résidents travaillant en ville ou qui ne souhaitent pas être dépendant des transports en commun.

A l’extérieur du village, les résidents vivent dans des villas et s’autorisent dans certains cas un véhicule supplémentaire. Il n’est pas rare de voir deux voitures pour chaque habitation en plus d’un véhicule de travail ou d’une voiture sans permis appartenant à un adolescent. Les écoles aussi sont à l’extérieur du village c’est pourquoi des bus de ramassage scolaire sont nécessaires, malgré cela de nombreux enfants et adolescents sont contraints de rentrer chez eux à pied !

Le château (source : nicematin.com)

Nous l’avons vu, habiter dans une zone péri-urbaine implique pour la plupart des résidents de posséder un véhicule personnel, se déplacer de façon autonome est incontournable. Cependant cela pose des questions, notamment celle de l’impact écologique de tous ces déplacements sur l’environnement ?

Mila 2de4 Les Eucalyptus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s