La Plaine du Var transformée!

Le secteur de la Plaine du Var est l’un des quartiers de Nice-Ouest qui connaît la plus forte croissance urbaine depuis ces dernières années. Le Tram le traverse depuis fin 2019, de nouveaux immeubles sortent du sol par dizaines et le stade “Allianz Riviera” achevé. Et après des années de polémiques, le projet de construction du magasin IKEA voit le jour. Nous allons présenter l’évolution de ce quartier qui s’est métamorphosé littéralement au cours de ce début de siècle, avec une accélération spectaculaire ces dix dernières années.

Le stade Allianz Riviéra (source : france3-régions.fr)

La Vallée du Var est restée longtemps peu habitée. Le Var régnait en maître, avec sur ses rives la présence de moulins à huile qui sont à l’origine du nom donné au quartier actuel. Il y avait des champs à l’infini, des fermes maraîchères et à l’horizon, les montagnes.

Sous la Révolution, et afin de faciliter les échanges, le pont de la Digue des Français a été construit pour relier Nice à Saint Laurent du Var.

Dans les années 70, des travailleurs venus d’Afrique du nord s’étaient regroupés dans ce qu’on appelait “l’Oued” le long du Var. Aujourd’hui cette zone très peuplée et manquant d’infrastructures a fini par être détruit, certains adultes isolés, immigrés, ont pu être relogés dans le foyer Sonacotra “Saint Isidore”.

En 1967, la construction de la cité des Moulins a eu pour objectif d’accueillir les rapatriés d’Afrique du Nord. Mais, au fil du temps, la cité s’est dégradée. Une campagne de rénovation et de réhabilitation des logements et des abords a démarré en 2010 et s’est achevée en 2019.

Un eco-habitat (source : lemonde.fr)

Un des seuls espaces constructibles restant sur Nice était la zone qui séparait la cité des Moulins d’avec le quartier Saint-Isidore. Aussi, afin de répondre à une demande massive de logements, la ville a voulu créer et développer un espace de vie novateur, mais aussi économique. C’est ainsi qu’une nouvelle ligne de Tramway a vu le jour pour relier le quartier de Saint- Isidore à l’aéroport et au centre-ville. Tout au long du parcours du Tramway, des immeubles, des commerces, des organismes de formation, le stade, des espaces verts ont vu et continuent à voir le jour. Le but est d’allier modernité et qualité de vie, en essayant de réduire si possible l’impact environnemental, avec l’utilisation de matériaux durables et écologiques. La présence du Tram et la disparition de places de parking obligent les habitants à utiliser les transports en commun, ce qui réduit la pollution.

Source : Ecovallée-plaineduvar.fr

Ce nouvel espace de vie fait partie du projet d’aménagement et d’urbanisme programmé sur 30 ans environ, qu’on appelle “l’Eco-Vallée”. Il a une superficie de 10000 hectares, il concerne 15 communes et vise le développement économique de la Métropole Côte d’Azur.

A travers cet article, nous avons pu mesurer l’évolution de la Plaine du Var, qui est passée d’une zone quasi-inhabitée à un espace géographique très urbanisé…et ce n’est pas fini!

Quentin, Enzo 2de4 Les Eucalyptus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s