Deuxième chance pour Yazyr

Nous sommes allés à la rencontre de Yazyr, élève à l’école de la deuxième chance depuis Octobre 2019.

L’histoire de Yazyr est très courante de nos jours, jeune homme déscolarisé après le collège, il a fait un bac pro mais a fait n’importe quoi. Il s’est rattrapé et est allé dans un autre lycée en C.A.P technique. Mais là encore, il fait n’importe quoi en terminale. Pendant qu’il passait son C.A.P, il s’est battu, a fait un peu de prison.

Le déclic de la prison 
Dès qu’il est sortie de prison, il a eu le déclic.
Un grand du quartier qui travaille à l’association Adam lui a parlé de l’école de la Deuxième chance et ça lui a directement plu. « Dans l’école de la deuxième chance, on apprends pas 2+2= 4. Non, dans cette école, on apprend la vie professionnelle et on nous montre comment avancer. » Finalement, vu qu’il allait passer son diplôme, le juge lui a permis de faire qu’une semaine de prison au lieu d’un an et demi et de lui donner une première chance.

Une journée type de Yazyr
Ça dépend des semaines, par exemple après les stages, le premier jour, les élèves vont en salle de conférence et se réunissent tous pour parler de leurs stages, qu’est-ce-qu’ils ont aimé et qu’est-ce-qu’ils n’ont pas aimé, pourquoi, et ils échangent entre eux leurs idées. « La plupart du temps, au collège, on ne sait pas quoi faire et c’est le problème de tous. Les cours ne sont pas comme à l’école ». Comme pour toutes les personnes présentes dans cette école, Yazyr pense que les cours sont plus constructifs et qu’ils apprennent mieux la vie d’adulte. « A la fin du collège, les personnes ne savent pas si elles doivent continuer les études ou alors travailler directement. On travaille nos CV, on cherchent des emplois et comment avoir cet emplois…. »

Les personnes qui travaillent dans cette école sont là pour les aider et les poussent vers le haut. « Si nous on ne fait rien, ils ne font rien pour nous ». Il parle souvent à Philippe qui est un éducateur de l’ADSEA, il lui donne quelques conseils….

Aujourd’hui, le projet principal de Yazyr est de rentrer dans le réseau de transport en commun Ligne d’Azur (RLAS) mais dans deux semaines, il fera aussi un stage avec Monaco marine dans l’aéronautique.

 ADAM

(Photo de une : les locaux de l'école de la deuxième chance/ crédit photo : SALMA)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s