Une épicerie Sociale et Solidaire aux Moulins pour redonner confiance aux gens

L’épicerie sociale et solidaire des moulins a été récupéré par l’association Adam après la faillite de l’association Dialogue. Nous avons pu rencontré Marcel Sarr qui nous a ouvert les portes de l’épicerie et de son savoir.

L’épicerie sociale et solidaire des Moulins est composé de trois parties, la première partie l’épicerie en elle même, la deuxième partie est conviviale et enfin la meilleure partie la cuisine qui redonne une partie de confiance grâce aux activités.

Présentation de l’épicerie
Dans cette épicerie ils peuvent vendre des légumes comme des pommes de terre, des oignons, des carottes et des navets mais tous ça cinq fois moins cher. Soixante-dix personnes en bénéficient dans le quartier des Moulins et ils peuvent y venir une à deux fois par mois. Les personnes qui peuvent en bénéficier sont les personnes de très faible ressources.

l’accès à l’épicerie est conditionné au « restant a vivre ». Pour pouvoir y accéder il faut que le couple ait un bas salaire et qu’une fois déduits les charges fixes et autres impôts ce restant à vivre quotidien pour chaque personnes du foyer soit inférieure à sept euros.


(Les baisses de prix à l’épicerie)

Un espace de détente et de convivialité pour les personnes qui y viennent
Puis nous continuons la visite et nous passons dans un espace de convivialité, il y a une table, des chaises et une télé. Cet endroit est disposé pour boire un café où manger les plats parfois préparés par des élèves du CFA de Carros. Le jour où nous sommes partis visiter nous avons pu voir le plat du jour qui était composé d’une entrée (une salade exotique), d’un plat (lasagne poulet et légumes) et un dessert (trianon). Tout ce menu coûtait dix euros.

L’espace de cuisine dans l’épicerie : un espace plus grand que l’espace de l’épicerie
Et pour finir nous avons pu visiter la cuisine où les bénéficiaires peuvent apprendre a faire à manger. Cette pièce est la plus grande car c’est la pièce où l’on peut faire des activités pour redonner confiance aux personnes, comme faire des pâtisseries qui pourront être distribuées au goûter du centre aéré situé juste à coté ; ainsi ces personnes retrouvent la motivation quelles ont perdue.


(La cuisine de l’épicerie)

L’épicerie sociale et solidaire de l’association Adam s’est donné pour mission de nourrir le corps et l’esprit de l’humain.

Yassine et Nijmeddine, Collège Jules Romains

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s