Écologue, un métier fondamental pour l’avenir de la biodiversité !

Nous avons rencontré Joss Deffarges et nous l’avons interviewé le lundi 9 décembre 2019.  Il a beaucoup insisté sur la biodiversité de l’embouchure du Var, les dangers des animaux menacés.   

Joss Deffarges travaille avec le GIR,  qui est d’après leur site, le Groupe Interdisciplinaire de Réflexion sur les traversées sud-alpines et l’aménagement du territoire maralpin (GIR Maralpin). Le GIR Maralpin contribue à « l’analyse approfondie de la problématique de l’aménagement du territoire, des voies de communication et des transports, ainsi que la protection de l’environnement, dans les zones littorales et maralpines. »

Étant écologue il nous a montré ce qu’il utilise pour son métier. Il nous a dit ce qu’était un écologue. Ce naturaliste utilise : une paire de jumelle, un appareil photo, un filet entomologique, une règle et une loupe.

D’après un site internet, le travail d’un écologue se divise en trois étapes :
– Dans un premier temps, Joss Deffarges se rend sur le terrain, analyse de près la faune et la flore dans la vallée du Var et parfois il est à la découverte de nouvelles espèce, comme celle du reptile : le Lézard Sicilien Champêtre (photo ci-dessous).
– Souvent, l’écologue analyse les conséquences positives ou négatives sur les différents projets des territoires.
– Enfin, il fait une proposition et donne des conseils à son client afin de minimiser les points négatifs. Dans certains cas, sa mission peut s’étendre jusqu’à la charge de la maîtrise d’œuvre, du suivi et de l’assistance technique des chantiers près des zones protégées du patrimoine.

Grâce à cette interview, nous avons compris que le métier d’écologue est fondamental pour la biodiversité, et que la faune et la flore sont la passion de Joss DEFFARGES. Ainsi, il est un citoyen investi dans la biodiversité !

D’après lui, « la biodiversité c’est l’avenir de l’Homme ! »

Article basé sur l’interview de Joss DEFFARGES, écrit par des élèves  Clémence,  Elodie et  Luna  du collège Saint-Exupéry à Saint-Laurent-du-Var
(Crédit photo de Une : Marion Sievers)


Lézard Sicilien Champêtre (Podarcis siculus campestris) Crédit photo : Joss Deffarges
Menace dans la plaine du Var = inconnue

2 réflexions sur “Écologue, un métier fondamental pour l’avenir de la biodiversité !

    1. Oups ! elle nous a bien échappé cette vilaine coquille, désolé ! Nous corrigeons illico. Merci encore pour votre disponibilité sur ces interventions avec les plus jeunes. C’est peu dire qu’ils ont été intéressés. Espérant d’autres collaborations futures avec vous, sur le projet « Résidence de Journaliste » ou sur d’autres. Portez-vous bien d’ici là. Bien à vous.

      J'aime

Répondre à stephanerobinson Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s