Cap 3000 et l’aéroport de Nice sous les eaux du fleuve : une réalité  en 2050 ?

Le Var peut déborder à tout moment ce qui peut engendrer des inondations sur l’aéroport de Nice et Cap 3000 qui ont de fortes chances de se retrouver sous les eaux. La situation est-elle réellement sous contrôle ?

Les types d’inondations sur la commune de Nice près de l’aéroport
Il en existe 2, soit par crues* torrentielles (Var et Paillon), soit par ruissellement pluvial urbain (zones de vallons). On parle d’inondation lorsque la crue est tellement importante qu’elle entraîne un débordement dans une zone habituellement hors d’eau. Il n’y a donc pas d’inondation par débordement sans crue mais il peut y avoir une crue sans inondation La formation des crues dans le bassin du Var est prédominante en période d’automne, caractérisée par une courte durée intense.
*crues : augmentation de l’écoulement de l’eau dans le lit du cours d’eau.

Les zones vulnérables
Les secteurs vulnérables concernent : les zones d’activités de Lingostière et Saint-Isidore Nord, la zone urbaine et d’activités de la Ville de Nice, le MIN (= Marché d’Intérêt National), NIKAIA, CADAM (=Centre Administratif Départemental des Alpes-Maritimes), la Californie, l’aéroport de Nice Côte d’azur.

Inondations de l’aéroport de Nice en 1994
Le MIN et le centre administratif sous les eaux du fleuve. Des axes de circulations coupés. « Pour les Niçois, l’une des pires journées provoquées par les pluies diluviennes, le 6 novembre 1994. Il y 20 ans, le fleuve est sorti de son lit et a causé d’importants dégâts » d’après Nice matin du 9 novembre 2014.

Les mesures prises en cas d’inondations sur Cap 3000
« Des murs de trois mètres encadrent le bâtiment le long du Var, d’autres façades anti-ruissellement d’un mètre cinquante sont installées côté Ouest. Ces murs renferment des portes étanches à chaque traversée, ça rend le centre et le parking 100 % imperméables. Un tunnel a également été construit pour permettre un écoulement dans la mer en cas de débordement. », explique Roch- Charles Rosier, directeur du centre cap 3000 à Nice matin le 31 Octobre 2019.

Une vison moins optimiste d’après Joss DEFFARGES
De 1850 à 2019, le lit du Var a rétréci de 80 % et d’après la loi OIN n°1 de Joss DEFFARGES, il faudrait  supprimer Cap3000 qui est en violation avec la loi littoral et le mettre ailleurs et recréer le marais de l’embouchure du Var.

Le désaccord entre deux sources
D’après la Métropole Nice Côte d’Azur, un PPRI (Plan de Prévention de Risques d’Inondation) et des plans d’actions ont été mis en place, le secteur du grand Arénas dispose d’un outil de simulation qui permet de concevoir les futurs aménagements en prenant en compte la hauteur potentielle de l’eau. Mais d’après CAPRE06, l’aéroport sera sous les eaux d’ici 2050 car l’eau aura monté d’un mètre d’ici là.

Clara et Lucie, Collège Saint-Exupéry (06)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s